Blog-post10
SEKUNDI

SEKUNDI

Collection of the debts under 10 000,00 € in Luxembourg (EN/FR)

The cases involving less than or equal to 10,000 EURO debt are heard by the justice of the peace.

Debts of EUR 10,000 or less come under the jurisdiction of the magistrate’s court of Diekirch, Esch-sur-Alzette or Luxembourg.

There are two possible procedures in case of debt below 10000 EUR: conditional payment order (fast procedure) or the summons (proceedings on the merits).

 Regarding the conditional payment order, the cause of the claim is contractual and the contract clearly defines the amount. In this case, the presence of a lawyer is not required.

The creditor addresses a request for a payment order to the magistrate’s court with jurisdiction of the debtor’s head office or domicile (Esch-sur-Alzette, Luxembourg or Diekirch). The request must  contain the full name, profession, and residence of the creditor and the debtor; but also the cause and amount of claim and  must be accompanied by supporting documents proving the existence and amount of the debt and establishing its validity (order form, invoice, reminder, financial statement, etc.).

After that, there are 2 possibilities :

  • The court magistrate may either dismiss the request, if he does not consider it to be justified, by means of an order of dismissal, which cannot be appealed against. The creditor may, however, make a claim against the debtor via a summons.
  • Or the court magistrate may  instruct the debtor to pay the amount claimed by means of a conditional payment order if he considers the request to be justified. The Court’s clerk notifies the debtor of the conditional payment order and sends a copy to the creditor.

 In the 15 days following notification of the conditional payment order, the debtor may either pay the creditor the amount claimed or raise a dispute if he considers that all or part of the amount is not due, by making a written or verbal declaration to the clerk of the magistrate’s court.

If the debtor disputes the claim, the judge will call the parties to a hearing Court and after that, he will give his judgment.

If the debtor does not pay and does not raise a dispute, the creditor has 6 months, as from the notification of the conditional payment order to the debtor, to request that the conditional payment order is made enforceable.

The enforcement order issued by the court magistrate has the same effect as a judgment by default.

Regarding the summons procedure, the creditor will proceed by this way in a more complex case or if the claim is disputed.

The creditor sends his request to a bailiff who notifies the debtor of the summons.

The day of the hearing, the judge will hear the two parties and he will render his judgment.

If one party disagrees with the decision, he can appeal against it within a period of 40 days following the notification of the judgment.

Le recouvrement de créances de moins de 10.000 euros au Luxembourg

Les créances inférieures ou égales à 10.000 euros relève de la compétence de la justice de paix. Elles relèvent de la juridiction du Tribunal de Diekirch, Esch-sur-Alzette or Luxembourg.

Il existe 2 procédures possibles concernant les créances inférieures à 10 000.-€ : l’ordonnance de paiement (procédure rapide) et la citation en justice (procédure au fond).

Concernant l’ordonnance conditionnelle de paiement la cause de la créance est de nature contractuelle et le contrat définit clairement son montant.  Dans ce type d’affaire, l’intervention d’un avocat n’est pas nécessaire

Le créancier adresse unerequêteen matière d’ordonnance de paiement  à la justice de paix territorialement compétente en fonction du  siège ou du domicile du débiteur (Esch-sur-AlzetteLuxembourg ou Diekirch). La requête doit mentionner le nom complet, la profession et le domicile du créancier et du débiteur ; mais également la nature et le montant de la créance et la demande doit être accompagnée des documents justificatifs de nature à prouver l’existence et le montant de la créance et à  établir son bien-fondé (ex. : bon de commande, facture, rappel, décompte, etc.)

Deux hypothèses sont envisageables :

  • Le juge de paix peut rejeter la requête, lorsque la demande ne lui paraît pas justifiée au moyen d’une ordonnance de rejet, qui n’est susceptible d’aucun recours. Le créancier peut toutefois agir contre le débiteur par voie de citation.
  • le juge de paix peut enjoindre le débiteur de payer le montant réclamé au moyen d’une ordonnance conditionnelle de paiement, lorsque la demande lui paraît justifiée. Le greffe notifie alors  l’ordonnance conditionnelle de paiement au débiteur et en transmet une copie au créancier. 

Dans les 15 jours qui suit la notification de l’ordonnance conditionnelle de paiement, le débiteur peut soit payer entre les mains du créancier le montant réclamé ou soit former contredit (opposition) s’il estime que tout ou partie du montant n’est pas dû par une simple déclaration écrite ou verbale auprès du greffe de la justice de paix 

Si le débiteur conteste la créance, le juge convoquera les parties  à une audience et après cela il rendra son jugement.

Dans l’hypothèse où le débiteur ne paye pas et ne forme pas contredit (opposition), le créancier dispose d’un délai de 6 mois, à partir de la notification de l’ordonnance conditionnelle de paiement au débiteur, pour demander que l’ordonnance conditionnelle de paiement soit rendue exécutoire.

L’ordonnance exécutoire rendue par le juge de paix produit les effets d’un jugement par défaut.

Concernant la citation en justice (procédure au fond),  le créancier choisira cette procédure dans des dossiers plus complexes ou si la créance est contestée.

Le créancier envoie sa requête à un huissier de justice qui va signifier la citation à justice au débiteur.

Le jour de l’audience, le juge entendra les deux parties et rendra son jugement.

Si les parties ne sont pas d’accord avec la décision rendue, ils ont 40 jours pour interjeter appel à partir de la signification du jugement par l‘huissier de justice.

Share this post

Facebook
Twitter
LinkedIn
XING
WhatsApp
Email